Quiconque possède un jardin et a l’intention d’avoir un chien se verra immédiatement présenter les pires scénarios :

  • une excavation qui transforme le gazon en gruyère suisse
  • effet dévastateur de l’urine : la femelle marque en créant des plaques d’herbe sèche, le mâle s’occupera des conifères
  • des fenêtres et des portes éraflées
  • des murs sales
  • clôture endommagée

Même si vous êtes la personne la plus patiente, la plus optimiste et la plus amoureuse des chiens, vous pouvez commencer à douter qu’il soit possible de sauver votre propre jardin d’une telle fureur et d’une telle dévastation.

Avant d’abandonner, n’oubliez jamais cela :

  • un beau jardin demande encore beaucoup de travail
  • il existe de nombreuses solutions simples pour éviter les dommages que peut causer un chien

Comment avoir un beau jardin et concilier les besoins de votre chien ?

Heureusement, il existe aujourd’hui des solutions qui permettent de concilier les besoins de votre chien avec vos attentes d’avoir une oasis de verdure accueillante à la maison.

Un chien seul dans le jardin peut assumer des comportements perturbés

Toutefois, pour réussir, il est important de suivre à la fois les suggestions des jardiniers experts et celles des dresseurs de chiens. Ce n’est qu’en travaillant sur les deux fronts que vous pourrez gagner cette bataille.

Sinon, vous devrez choisir entre le jardin et le chien.

Il est évident que plus votre animal est grand et énergique, plus le défi est grand.
Des solutions universelles pour concilier chien et jardin

Examinons maintenant un certain nombre d’astuces qui sont indépendantes de la race, du sexe et de la taille de l’animal :

  • Séparez la zone réservée aux chiens du reste du jardin.
  • Des promenades, des promenades et encore des promenades
  • Conseils de jardinage pour l’aménagement de votre jardin
  • Un gazon parfait
  • Répulsif pour chiens d’extérieur
  • Arroseur avec détecteur de mouvement
  • Une haie

Séparer la zone réservée aux chiens du reste du jardin

Il arrive à tout le monde de devoir laisser son chien seul à la maison pendant quelques heures.

Parfois, cependant, c’est le chien qui veut passer du temps seul dans le jardin plutôt que de rester à la maison avec nous. Cela dépend également de la race et du caractère de l’animal : un Golden Retriever, par exemple, ne voudra pas rester trop longtemps dehors sans sa famille bien-aimée.

Laisser le chien en liberté dans le jardin peut être le choix idéal : le plein air peut éliminer l’ennui accumulé par l’animal enfermé dans la maison.

Attention : le chien a besoin de se sentir membre d’un groupe, d’une famille, il ne doit donc pas être négligé.

Le stress peut amener le chien à adopter un comportement perturbé :

  • se mettre à aboyer souvent et sans raison valable
  • détruire tout sur son passage
  • se mordre la queue ou les pattes pour soulager le stress

Un chien seul dans le jardin peut beaucoup souffrir : il ne doit pas se sentir isolé et doit toujours être guidé par son compagnon humain.

Votre chien à quatre pattes peut facilement passer quelques heures seul dans le jardin, mais seulement si vous lui accordez l’attention nécessaire. Avant de le quitter, emmenez-le faire une promenade ou passez du temps à jouer avec lui.

La séparation de la zone où l’animal aura une liberté totale résoudra sûrement le problème des propriétaires de grands jardins.

En tout cas, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison, il est toujours bon de consacrer une partie de notre espace à notre ami bien-aimé.
chien dans un beau jardin

Comment créer un espace dédié au chien dans votre jardin

Il est important que le chien ait une partie ensoleillée et une partie ombragée, afin qu’il puisse trouver un endroit confortable aussi bien quand il fait froid que chaud
N’oubliez jamais de toujours laisser de l’eau fraîche à votre chien

Un chenil chaud est également une bonne solution pour un animal de compagnie qui vit normalement à l’intérieur, un endroit où l’animal s’abritera de la pluie. Et si elle est belle et de qualité, elle peut aussi enrichir esthétiquement votre jardin.

Pensez à ce qui est amusant pour votre ami : des bûches, des pneus et une petite piscine ou fontaine pour chien avec des jets d’eau

  • Jouets : tire-bulles, Kong rempli de biscuits, de friandises ou de saucisses de Francfort, bois de cerf ou de daim et autres. Lisez aussi mes articles consacrés aux jouets pour chiens :
  • Jouet Kong pour chien : comment l’utiliser et le remplir
  • Bois de cerf, daim ou buffle pour les chiens ?
  • Quels jouets choisir pour nos chiots ?
  • Un chiot qui mord ? Les meilleurs jouets à mâcher

Sécurité de la zone des chiens

N’oubliez pas la sécurité de votre animal de compagnie.

La zone réservée aux chiens, tout comme l’ensemble de la propriété, doit être entourée d’une clôture.
Clôture pour chiens

Une bonne clôture pour chiens devrait l’être :

  • construit sur une fondation profonde qui empêche de creuser (ceci est particulièrement important si nous avons un grand chien – berger allemand, husky ou retriever, même un beagle ou un teckel sont capables de faire de grandes fouilles)
  • solide et suffisamment élevé
  • avoir des barres espacées entre elles mais pour éviter que le chien ne passe sa tête de l’autre côté
  • équipé d’un filet supplémentaire : de nombreux chiens sont très doués pour détruire et faire s’effondrer une simple clôture en filet

Lisez également mon article Cartello attenti al cane (Attention au chien) où vous trouverez également toutes les réglementations concernant les morsures de chien envers les tiers.

Des promenades, des promenades et encore des promenades

Les marches régulières sont une autre excellente solution, mais elles sont exigeantes et demandent beaucoup de discipline.

Il garantit le meilleur résultat tant pour le bien-être de vos plantes que pour celui de votre chien.

Votre chien ne se soulagera pas dans le jardin si :

  • elle est régulièrement prélevée pour répondre à ses besoins physiologiques
  • on lui apprend depuis l’enfance qu’il ne peut pas les faire dans le jardin, comme à la maison

Il est évident que l’éducation du chien demande du temps et de la patience, mais elle a l’avantage supplémentaire de travailler à la fois sur les femelles et les mâles.

Dans cet article, vous trouverez Comment apprendre à votre chien à ne pas faire ses besoins sur la pelouse, mais dans un espace dédié.

La marche a de nombreux effets positifs sur le chien :

  • Si nous le laissons courir librement, nous réduirons ses activités destructrices dans le jardin.
  • Le déménagement est un besoin fondamental, commun à toutes les races.
  • Vous allez établir une relation agréable avec votre compagnon à quatre pattes

Les chiens sont des animaux qui ont tendance à s’appuyer sur les gens et à établir des relations de collaboration très fortes avec les humains.

Conseils de jardinage pour l’aménagement de votre jardin

Voici quelques idées pratiques que nous conseil Jardins-plantes.com le magazine en ligne du jardinier qui peuvent être utilisées lors de la conception de votre jardin :

  • Pour la sécurité des plantes, il est préférable de les disposer en grands groupes
  • Les conifères sont particulièrement sensibles à l’urine de chien, tandis que les arbres réagissent mal au rongement
  • C’est une bonne idée de planter des arbustes à feuilles caduques autour d’eux.

Le choix des plantes

En général, les plantes à feuilles caduques, en particulier celles qui ont de fortes branches, sont beaucoup plus résistantes aux effets des animaux, comme par exemple

  • Des plantes résistantes : Cornouiller et Physocarpus opulifolius

Une protection supplémentaire peut être assurée par les épines avec lesquelles les plantes, telles que :

  • Plantes épineuses : Agazino, coing japonais et épine-vinette

Les plantes épineuses doivent être clôturées par des arbustes qui protègent le chien des morsures, par exemple :

  • Arbustes : Spiraea japonica, Cotoneaster, Erica

Vous devez vérifier à quel point ils vont grandir et garder une distance suffisante entre eux pour qu’ils ne deviennent pas trop étroits. Même les jardiniers les plus expérimentés plantent parfois leurs arbustes de façon trop dense.

C’est une bonne idée d’inclure des plantes dont les chiens n’aiment pas l’odeur :

  • Coleus canina, une plante vivace aux feuilles argentées et aux fleurs bleu-violet en forme de panicules. Il dégage une odeur neutre pour les humains, mais est extrêmement désagréable pour les chiens et les chats. Elle atteint une hauteur de 35 cm et, en poussant autour d’autres plantes, elle peut les protéger des animaux domestiques.
  • Abrotanum (Artemisia abrotanum), un arbuste irrégulier fortement aromatique avec des pousses raides et ligneuses à la base, qui atteint une hauteur de 60-120 cm et peut avoir un diamètre de 60-90 cm

Plantes au parfum désagréable pour les chiens : Coleus canina et Abrotano

Les deux plantes aiment les endroits ensoleillés et se mélangent bien avec les conifères. Mais méfiez-vous des plantes vénéneuses ! Les agrumes ont également une odeur désagréable pour la plupart des chiens.

Des écorces d’orange, de citron ou de pamplemousse mélangées à de l’écorce et éparpillées partout feront fuir vos animaux et ils choisiront un autre endroit pour jouer ou se reposer.

Grandes pierres

Une autre solution esthétique consiste à placer de grandes pierres devant un groupe de plantes ou à ériger de petits murs décoratifs faciles à rincer.

Parfois, il suffit d’ériger une petite clôture ou de restreindre l’accès avec des haies basses.
Clôture pour chiens pour protéger les parterres de fleurs

Parfois, une simple clôture pour chiens suffit pour protéger efficacement les plantes.

Particulièrement adapté aux petits chiens, il peut également fonctionner avec des chiens plus grands. Il doit avoir une hauteur minimale de 50 cm.

Un gazon parfait

Alors que les mâles éclaboussent d’urine les arbres et les arbustes, les femelles endommagent avec l’urine surtout le gazon où apparaissent des taches jaunes avec de l’herbe brûlée.

Si nous voyons que le chien urine sur des plantes, nous pouvons agir immédiatement et rincer abondamment, de sorte que l’urine soit diluée et ne pénètre pas profondément dans le sol. Mais il est vraiment difficile de contrôler notre chien tout le temps. Le mieux serait de lui apprendre à ne pas faire ses affaires dans le jardin.

Répulsif pour chiens d’extérieur

Bien entendu, les méthodes de dissuasion naturelles sont les plus souhaitables et les plus sûres.
Spray répulsif pour le bricolage

Vous pouvez faire un spray répulsif avec des ingrédients que vous avez probablement déjà dans votre cuisine :

  • Jus de 3 citrons
  • Un demi-litre d’eau
  • Un demi-litre de vinaigre blanc
  • 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée.

Si vous mettez les écorces des citrons que vous avez pressés, l’odeur du mélange sera encore plus forte, et donc plus efficace.

Vous pouvez également trouver d’autres recettes et solutions dans cet article : Répulsif pour chiens
Répulsifs. Les répulsifs sont relativement efficaces, même si certains ont une odeur désagréable, même pour les humains. Ils ne travaillent que pendant plusieurs jours, ce qui signifie que vous devez les placer régulièrement dans des endroits spécifiques, surtout après la pluie.

Attirances pour chiens

Grâce à l’attractant, les chiens peuvent s’habituer à ne salir qu’une zone spécifique du jardin sans salir la pelouse avec de la pisse ou des trous.

Dans cet article, vous trouverez Comment apprendre à votre chien à ne pas faire de dégâts sur la pelouse, mais dans un espace dédié.

Clôtures électriques

Il existe dans le commerce des clôtures électriques à basse tension avec des colliers avec émetteur (ils donnent un choc si le chien s’approche de la clôture) pour les chiens, mais attention, en Italie l’utilisation de ce type de dispositif est interdite et pénalisée pénalement ! C’est une méthode cruelle qui endommage le chien ! Lorsque le chien (ou le chat) entre dans le champ du capteur, il prend nécessairement une douche froide, vous devez donc bien retenir cette leçon. Vous devez juste faire attention à ne pas tomber dans ce piège vous-même.

ne idée intéressante est un arroseur avec un capteur de mouvement placé à un endroit que vous voulez protéger.

Une haie

Une haie est une barrière naturelle, mais n’oubliez pas qu’un chien défend toujours son territoire et qu’il n’abandonnera pas juste parce qu’il voit une haie :

  • Offrez à votre animal un passage entre la clôture et le mur de verdure (60-100 cm de large selon la taille du chien) afin qu’il puisse effrayer les intrus à volonté
  • La haie elle-même doit être protégée par un filet bas ou une clôture, afin qu’elle ne soit pas endommagée lors des courses de chiens
  • Vous pouvez également durcir le chemin en mélangeant la terre avec du gravier, de sorte qu’après la pluie, il n’y ait pas de boue et qu’elle protège contre le creusement

Il n’est ni difficile ni particulièrement coûteux d’aménager un jardin beau et sûr pour tous les membres de la famille.

Vous devez cependant faire preuve de détermination et de cohérence tant dans la conception que dans l’élevage de votre chien. Et si vous le voulez vraiment, vous obtiendrez un résultat de rêve !