Le bain du chiot est le cauchemar de nombreux maîtres (et de plusieurs animaux de compagnie aussi !). Faites-vous partie de ceux qui entendent le mot “bain” et disparaissent dans la maison ? Sachez que vous n’êtes pas le seul ! Il n’est pas toujours facile de gérer la peur que beaucoup de chiens ont de l’eau ou même du séchage. C’est pourquoi nous avons dressé la liste des meilleurs (et des plus simples) conseils pour faciliter le temps d’hygiène. Regardez-les !

Protéger les oreilles du chiot

Quand il est temps de donner un bain au chiot, est-ce que l’idée classique d’un animal de compagnie vous vient à l’esprit, lorsqu’il se secoue et mouille tout ? L’une des principales raisons de cette situation est l’eau qui pénètre dans l’oreille du chiot. Pour éviter que vous partiez trempés et, surtout, qu’il soit gêné par le bain, mettez-lui un morceau de coton hydrofuge (que l’on trouve dans les animaleries spécialisées ou dans le matériel médical) dans l’oreille pendant le bain.

Ce coton spécial est imperméable et empêche l’entrée de l’humidité, une des causes de l’inflammation dans l’oreille, en plus d’atténuer la gêne pour l’animal lors du rinçage de la partie externe des oreilles. En outre, lorsque vous vous mouillez la tête pendant le bain, utilisez vos mains pour aider à couvrir l’entrée des oreilles, ce qui constitue une protection supplémentaire pour cette région sensible. Après le bain du chiot, utilisez un coton ordinaire pour désinfecter les oreilles et veillez à sécher la zone.

Éviter de mouiller le visage du chiot

Le visage est une zone sensible pour de nombreux chiots. Si le fait de mouiller son visage directement avec de l’eau semble être une torture pour le chiot, essayez une alternative en trois étapes : passez une serviette humide sur tout son visage, puis utilisez une autre avec un peu (juste un peu !) de shampoing et, pour finir, passez une autre serviette humide juste avec de l’eau.

Gardez un œil sur les plis du visage pendant le bain du chien, comme dans le cas du carlin : ils doivent faire l’objet d’une attention particulière lors du nettoyage. S’ils ne sont pas correctement soignés, ils peuvent provoquer une mauvaise odeur ou même des infections cutanées.

Bien choisir l’heure du bain du chiot

donner le bain au chiot
Votre chien déteste les bains ?

Si votre chien déteste les bains, essayez un moment où il est un peu fatigué, comme après une longue promenade ou un jeu. Outre le fait qu’il a moins d’énergie, après avoir marché ou joué, il est généralement heureux et calme, et offre moins de résistance au bain. Le bain du chien est également un moment fatiguant pour les deux, alors ne soyez pas surpris s’il devient plus calme ou s’il dort après la toilette.

Faites attention au lieu de baignade du chiot

Lors du choix du lieu de baignade du chiot, certains détails sont importants. Si vous allez utiliser un grand bassin, par exemple, assurez-vous que le chiot n’essaie pas de s’enfuir, de tomber et de se blesser. Ayez également tous les produits d’hygiène nécessaires à proximité.

Si vous avez une douche, privilégiez la douche, pour avoir plus de précision au moment du lavage. De cette façon, il ne sera pas nécessaire de tourner le chiot pour lui laver le ventre, ce qui peut l’effrayer. L’idéal est de lui permettre de rester avec ses quatre jambes dans le sol pendant le bain.

Attention à la température de l’eau

La température de l’eau est très importante pendant le bain du chiot. S’il fait trop froid ou trop chaud, il peut provoquer un choc thermique ou des brûlures de la peau, en plus de vous effrayer. L’idéal est de toujours la garder chaude, même les jours d’été.

Attention au séchage après le bain du chiot

Le vent et le bruit du sèche-cheveux peuvent déranger de nombreux chiens. Si votre chien a les poils courts et que son bain est en été, vous pouvez le laisser sécher naturellement après le bain, après avoir enlevé tout l’excès d’eau avec la serviette. Mais s’il a les poils longs en hiver le séchoir est nécessaire. Les inflammations cutanées peuvent être causées par un manque de séchage, il faut donc faire attention aux plis de la peau et entre les “doigts des pattes”.

Faites attention à la température de l’air soufflé. Il ne doit jamais être trop chaud pour ne pas brûler l’animal. Dans les pattes et les régions peu poilues, comme le ventre et les parties génitales, qui sont plus sensibles, on utilise de l’air froid. La tête nécessite une attention particulière, car le vent peut assécher et provoquer des lésions aux yeux, surtout chez les animaux domestiques aux grands yeux, comme les carlins, les bouledogues français et anglais et les shih tzus. Soyez affectueux avec le dogzinho et utilisez des snacks pour faciliter le moment de séchage.

Soyez attentif au comportement du chiot

Un stress excessif peut traumatiser le poilu ou même provoquer une syncope. Si le chiot halète, frissonne, pleure excessivement ou fait caca dans son bain, il est préférable d’arrêter le bain. Si cela se produit, gardez le dans un endroit aéré, mais sans courant d’air, pendant qu’il est mouillé, afin qu’il se sente à l’aise. Il est important de prêter attention aux chiens très agités et de toujours donner la priorité au bien-être de l’animal.